Le lieu

La Cueilleuse est installée à l’écluse de Cramezeul, dans la commune de Nort-sur-Erdre, à l’ombre d’un grand tilleul et au milieu des champs, avec les hérons et les musaraignes pour seul voisinage.

L’écluse de Cramezeul est la sixième écluse du Canal de Nantes à Brest, qui traverse la Loire Atlantique et la Bretagne sur 394 kms. D’abord conçu à des fins militaires, puis commerciales, le Canal a été construit entre 1783 et 1842.

Chantier colossal permettant de rejoindre la mer dans la rade de Brest depuis la Loire, le Canal emprunte les vallées de l’Erdre, l’Isac, l’Oust, le Blavet, le Doré, le Kergoat, l’Hyères et de l’Aulne. Ces différents cours d’eau naturels ont été canalisés pour permettre la navigation et trois canaux de jonction ont été construits pour les rejoindre, permettant ainsi de franchir les lignes de partage des eaux. Au final seulement 20% de la longueur du Canal est artificiel. Ce sont ensuite les nombreuses écluses (238 au total !) qui permettent de rattraper les différences de dénivelé.

Entre Nantes et Saint Nicolas de Redon, c’est le Département de Loire Atlantique qui est propriétaire et gestionnaire du Canal et de ses écluses. Ce sont des éclusiers permanents (accompagnés d’éclusiers vacataires les weekends et l’été) qui assurent le passage des bateaux, mais également l’entretien des écluses, les niveaux d’eau, et les abords du Canal…

Aujourd’hui le Canal a surtout une vocation touristique. Le chemin de halage a été aménagé en voie vélo, réservé aux itinérances douces (marcheur-se-s, cavalier-e-s et cyclistes) et la voie d’eau est empruntée par des plaisanciers. Afin de développer les activités sur le Canal et de valoriser ce patrimoine historique et ce cadre unique, le Département a lancé depuis 2016 deux appels à projets pour redonner vie aux maisons éclusières.

C’est à la suite du premier appel à projet que Sylvie, aujourd’hui accompagnée de Delphine, a ouvert un gîte et une terrasse gourmande à l’écluse de la Tindière. La même année, Isabelle et Hervé ont quant à eux ouvert un gîte d’étape, une buvette et également une brasserie artisanale à l’écluse de Bougard.

L’été dernier, un nouvel appel à projets a été lancé, pour redonner vie à l’écluse de Cramezeul, et à l’écluse de la Touche. Yvan et Marie-Joëlle ont été sélectionnés pour l’écluse de la Touche à Genrouët, afin de créer un lieu visant l’autonomie énergétique, de développer un jardin en agriculture biologique et un restaurant à partir des légumes et fruits du jardin ! Quant à l’écluse de Cramezeul, vous vous en doutez, c’est notre projet de fournil à l’ancienne, de café et de jardin qui a été retenu ! On vous laisse découvrir les différents aspects du projet dans les pages de ce site …